Ayant moi-même vécu cette « période à vide » je voulais la partager avec vous et surtout vous montrer les signes pour réagir et prendre les mesures nécessaires au plus vite, car c’est tout simplement une perte de temps et d’énergie inutile.

Personnellement quand on vit le surentrainement on ne se s’en rend pas compte seule. Pour ma part c’est ma coach  » fitgang » qui m’a ouvert les yeux sur ce phénomène et grâce à ses précieux conseils j’ai pu a nouveaux me remettre bien dans la gamme et poursuivre ma progression !

Après réflexions, de nombreux signes avant-coureurs aurait dû me mettre la puce à l’oreille .

  • Une grande fatigue continue : je me sentais toujours très fatiguée, vidée et je n’avais pas d’entrains et d’énergie pour faire mes trainings.
  • Des courbatures prolongées et une récupération plus lente : Bien souvent le lundi est le jour où je travaille les jambes et quasiment tout le temps le lundi suivant les courbatures avaient à peine disparu alors quel été présente 4 jours max auparavant.
  • Une irritabilité intense : la patience a cette période n’était pas mon point fort, je ne supporter rien ni personne.
  • Un manque de motivation : J’allais au training, car je planifié tout et je suivais mon rétro planning mais l’envie et la rage n’était pas de la partie. Mes entraînements été souvent décevant, pas de jus …
  • Une envie de manger plus et moins bien : Souvent j’avais des envies incontrôlées de sucres, de gras, j’étais frustrer
  • Des difficultés à dormir : beaucoup de nuits courtes, perturbées, agitées ont était de la partie durant cette période.
  • Plus d’évolution dans mes performances et une stagnation sur ma progression : je n’arrivais plus à augmenter mes charges, et mon corps de bouger plus il était comme figé malgré tous mes efforts.

Si comme moi vous pouvez percevoir au moins 3 de ces signes il est temps de REAGIR ! prenez une semaine de pause et reposer vous un max, et par la suite réservez-vous 2 jours de total repos. Ne l’oubliez pas le muscle se construit au repos. Il vaut mieux perdre une semaine (qui croyez-moi ne sera pas perdu mais que bénéfique) que de perdre plus de 3 mois comme moi à ignorer un problème réel qui a long terme peut s’avérer dangereux comme une blessure ! (Et la ça sera bien des semaines entières de perdu )

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here